LIVRE > LUIS SEPULVEDA

RACONTER C’EST RESISTER

PAR FRANCISCO CRUZ

Luis Sepulveda fut un homme aux vies multiples pour autant de renaissances. Un auteur incontournable, qui aura lutté toute son existence pour la liberté et la dignité, en tant qu’écrivain et citoyen du monde. Un combattant nécessaire, pour qui écrire était un acte de résistance. Dans cette période sombre, quand résister à la violence des pouvoirs pour défendre les droits humains devient une priorité, sa maison d’édition française lui offre un bel hommage en rééditant quelques œuvres essentielles de sa bibliographie. LA SUITE

ALBUM > LEELA JAMES

SEE ME

PAR ROMAIN GROSMAN

Sans coups d’éclat, avec une constance méritoire, portée par la vague neo-soul des années 2000 la chanteuse n’a pas variée de cap, même quand la production et la programmation de la sono mondiale ont tourné le dos aux expressions authentiques pour privilégier une prêt-à-écouter (consommer) facile, factice, dupliquable et jetable. See Me, son nouvel enregistrement, résiste à la vacuité actuelle en gardant le cap d’une soul authentique. LA SUITE

ALBUM > SALOMÉ LECLERC

MILLE OUVRAGES MON COEUR

PAR CHRISTIAN LARRÈDE

Interrompant trois années de silence discographique, ce quatrième album de la Québécoise braque de nouveau une lumière tamisée sur son déterminisme à dire les choses (principalement de l’affect) sans faux fuyant, même si avec une plus grande douceur et sérénité que lors de son précédent effort (Les Choses Extérieures). Un dénuement qui rend, et l’artiste, et le disque, remarquablement attendrissants. LA SUITE

BD > LÉO HEITZ – CATHERINE MEURISSE – MATHIEU MARIOLLE/FABIO PIACENTINI/MASSIMO TRAVAGLINI…

SATCHMO – LA JEUNE FEMME ET LA MER – LE DERNIER SECRET D’HITLER – QU’ILS Y RESTENT – DANS LE PALAIS DES MIROIRS – TINTIN AU PAYS DU MAL – SUCCÈS MODE D’EMPLOI 

PAR CHRISTIAN LARRÈDE

Du quotidien ou historique, maléfique ou bienveillant, roi de la déveine ou triomphant, la bande dessinée le confirme : fort de son pouvoir d’appropriation, le héros s’inscrit délicieusement dans notre intimité. Car si ce n’est le héros, c’est donc toi. LA SUITE

ALBUM > ALICIA WALTER

I AM ALICIA

PAR FRANCISCO CRUZ

Cette Alicia ne vit pas (hélas) au pays des merveilles, mais dans ce monde livré bien sombre et bien réel. On est loin de l’univers de Lewis Carroll, pourtant la jeune chanteuse et multi-instrumentiste de Chicago, désormais new-yorkaise, nous transporte avec sa musique, loin, dans une planète emplie de rêveries dansantes. Une joyeuse party comme une heureuse révélation. LA SUITE

ALBUM > LINDSEY BUCKINGHAM

LINDSEY BUCKINGHAM

PAR CHRISTIAN LARRÈDE

On ne pourra qu’esquisser un sourire en apprenant la ribambelle de déconvenues subies par l’Américain quelques mois avant l’édition de cet album. Et l’on ne pourra qu’élargir ce sourire en constatant à quel point le disque, merveille de pop arachnéenne, est excellent. LA SUITE

CINEMA > LIBAN 1982

L’AMOUR EN TEMPS DE GUERRE

PAR LUNA CRUZ

Comment traiter un fait historique d’un point de vue exclusivement humain ? C’est peut-être la question que s’est posée le réalisateur Oualid Mouaness, au moment d’écrire le scénario de Liban 1982… LA SUITE

EDITO > LA BELLE EPOQUE…

PAR SDM

Le monde artistique, dont on attend l’étincelle, la lumière, la force rebelle, l’aiguillon de raison, dans ce tunnel d’obscurantisme politique, social et sociétal que nous traversons, est resté comme prostré, mutique, sans réaction face à la pandémie, voire docile. Par obligation, soumission ? Empêché ? Sous la contrainte de son étranglement économique orchestré ? Dans ce silence oppressant, le titre (et la video) d’OrelSan – «L’odeur de l’essence» – réveillent une farouche envie de raviver les consciences. LA SUITE

ALBUM > SUPER BITON DE SEGOU

AFRO.JAZZ.FOLK COLLECTION VOL.1

PAR FRANCISCO CRUZ

C’est une pièce de collection. Quand l’industrie musicale devient davantage immatérielle et purement commerciale, la parution de ce double album de l’un des orchestres maliens les plus populaires des années 60 et 70, présentant des plages qui retracent des heures cruciales de l’histoire politique et culturelle du Mali, fait office d’événement d’exception et de louable effort éditorial. LA SUITE

ACTU > CHUCHO VALDES

LES SEPT VIES DU MAESTRO

PAR FRANCISCO CRUZ

Depuis sa fondatrice Misa Negra jusqu’à ses récents albums Giant Steps et Jazz Bata, depuis l’Orquesta Moderna de Música aux AfroCuban Messengers, en passant par l’incontournable groupe Irakere, explorant, déstructurant et reconstruisant le matériau musical, de la conga afrocubaine ancestrale au jazz, en passant par le son montuno, et le funk, le classique et le danzon, Jesús “Chucho” Valdés est un véritable Maestro du son cubain contemporain. Fort d’une expérience de vie consacrée à la musique au plus haut niveau, il célèbre ses 80 ans avec un triple concert à la Philharmonie de Paris. LA SUITE